Retour aux fondamentaux, le crieur revient pour une annonce percutante et restaurer l'exceptionnalité de cet événement.Non, il n'est pas obsolète malgré l'amnésie collective engendrée par la récurrence programmée des personnages de synthèse, le désuet a la cote et on le fait savoir ! Cette approche graphique nous rappelle que les grandes heures du cinéma muet ont fait le plus beau des cadeaux à notre crieur:la parole.Et si vous avez pu lire ça vous pouvez jeter vos lunettes, comme disait l'autre

Partagez cette affiche